vendredi 20 mai 2011

Les fondations animées par des journalistes ont la cote sur Facebook






















L'observatoire de la Fondation de France et le Centre Français des fonds et des Fondations (CFF) ont présenté la troisième édition de l'étude « les fonds et fondations en France » en début de mois. Le nombre de fondations en France est passé de 2001 à 2009 de 1.108 à 1.771. Ce chiffre reste modeste par rapport à nos voisins, sans doute en raison de l’engouement pour le statut associatif.

39 % des fondations actives en 2009 ont vu le jour depuis l’an 2000 seulement, c'est-à-dire à une période où Internet était déjà massivement utilisé. A partir de septembre 2006, toute personne âgée d'au moins 13 ans et possédant une adresse électronique valide a pu ouvrir un compte sur Facebook. Pourtant, peu de fondations sont actives sur ce social media dans l’hexagone.

Voici une liste non exhaustive de Fondations françaises, avec leur nombre de fans, présentes sur le réseau social Facebook.

Sur les dernières semaines, certaines pages ont connu de fortes progressions, comme celles de la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain (+28%), de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent (+40%) et du think tank Terra Nova (+16%).

1

30 Millions d'Amis

52 301

2

GoodPlanet (YAB)

21 574

3

Fondation Cartier pour l'art contemporain

18 785

4

Fondation pour la Nature et l'Homme (ex Nicolas Hulot)

17 264

5

Fondation Pierre Albert II de Monaco (environnement)

16 179

6

Fondation Brigitte Bardot

9 839

7

Fondation Abbé Pierre

6 344

8

Fondation Groupama Gan pour le Cinéma

5 290

9

Fondation Jean Jaures (think tank)

3 580

10

Fondation d'entreprise Ricard / Art contemporain

3 413

11

Fondation pour la Mémoire de la Shoah (Paris)

3 402

12

Fondation Chirac (accès aux médicaments)

3 088

13

Fondation France Libertés (accès à l'eau potable)

2 821

14

Robert Schuman Frs Officiel (construction européenne)

2 600

16

Fondation Maeght (art moderne, Saint-Paul-de-Vence)

1 771

17

Fondation d'Auteuil

1 516

18

Fondation Yves Rocher - Institut de France

1 448

19

Fondation Jérôme Lejeune (maladies génétiques, Paris)

1 433

20

La Maison Rouge Fondation Antoine de Galbert (Art, Paris)

1 398

21

Fondation Architectes de l'Urgence

1 210

22

Fondation Sebastien Grosjean (maladies orphelines)

1 138

23

Fondation pour l'innovation politique (Think tank)

1 123

24

Fondation Res Publica (Think Tank)

1 118

25

Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent

1 039

26

Fondation d'entreprise l'Occitane

891

27

Terra Nova (think tank)

871



Sans surprise, il apparaît que le charisme de certaines personnalités joue un rôle primordial dans la notoriété et la popularité (Abbé Pierre, Jacques Chirac, Brigitte Bardot). Des fondateurs habitués à évoluer sous les feux de la rampe.

En comparaison des Etats-Unis (Lance Armstrong, Tiger Woods), il existe peu de fondations visibles créées par de grands sportifs. Les thèmes qui sont plébiscités sont classique : la défense des animaux, l’humanitaire (pauvreté, santé, accès à l’eau) l’environnement, la culture et la politique.

Il ressort assez nettement que les journalistes qui se lancent dans des actions d’intérêt général, comme Yann Arthus Bertrand ou Nicolas Hulot, savent mieux que d’autres faire prospérer leurs causes.

Comme l’indique le site de 30 Millions d’Amis. « Cette extraordinaire aventure, sans égale dans l’hexagone, débute le 6 janvier 1976 lorsque Jean-Pierre et Reha Hutin, journalistes de presse et de télévision, amoureux passionnés et ardents défenseurs des animaux, lancent la première émission qui leur est entièrement consacrée : "30 Millions d'Amis", avec comme mascotte Mabrouk, le célèbre berger allemand, suivi de Junior et Mabrouka »

Néanmoins, le nombre de fans des fondations françaises reflète imparfaitement leur aura. La page « HOME - WATCH THIS MOVIE! » recueille ainsi près de 87.000 fans. Selon Wikipedia, ce film a été vu par plus de 8,3 millions de téléspectateurs en France, avec une polémique à la clé sur son impact, car il avait été programmé la veille d’un scrutin européen en juin 2009. Il a même été diffusé dans 181 pays. La production de ce documentaire avait été largement financée par PPR.

De même, le Comité de la Charte indiquait récemment que depuis 2005, ce sont ainsi près de 900.000 personnes qui ont manifesté leur volonté d’agir avec la Fondation pour la Nature et l'Homme (créée en 1990 par Nicolas Hulot et reconnue d’utilité publique en 1996), en participant à la campagne éco-citoyenne du Défi pour la Terre ou en signant le Pacte écologique.

La popularité des fondations sur les réseaux sociaux n’est pas directement une question de budget, même si certaines fondations disposent de moyens plus conséquents pour adopter ces nouveaux outils de partage, de plaidoyer et de fundraising :
  • Sur son exercice se terminant aux 30/09/2009, la Fondation 30 Millions d’Amis affichait 10,4 millions d’euros de produits d’exploitation et 10 millions d’euros de capitaux propres.
  • Dans son rapport annuel 2009, la Fondation Goodplanet indiquait 6 millions d’euros de ressource, dont 2,7 millions d’euros de dons dédiés en provenance des entreprises.
  • En 2008, la Fondation Nicolas Hulot affichait un budget de 4,5 millions d’euros, dont 3,4 millions d’euros de mécénat, subventions et partenariats.
  • En 2009, 35 Projets et partenariats ont été validés par le Conseil d'Administration de la Fondation Prince Albert II de Monaco. 3,3 millions d'euros ont été engagés pour y donner suite. Depuis sa création, en juin 2006, la Fondation a soutenu 118 projets pour un montant total de 14,6 millions d'euros.
  • Sur son exercice 2008/2009, la Fondation Abbé Pierre a engagé 27 millions d’euros pour des missions sociales.
  • Selon un dossier de l’Internaute, la Fondation Cartier aurait un budget de 6 millions d’euros.
Il faut aussi noter le faible nombre de fondations d’entreprise sur Facebook.

A part quelques beaux succès comme Cartier International, Ricard, Groupama (cinéma et santé). En association avec Lobster Films et la Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma, la Fondation Groupama Gan pour le Cinéma vient d’ailleurs de restaurer le « Voyage dans la lune » (1902) de Georges Méliès, présentée en avant-première mondiale en ouverture du Festival de Cannes. Originalité, la Fondation Groupama Gan pour le Cinéma est aussi active sur My Space.

Trois autres fondations recensent à peu près 500 fans, malgré des différences de ressources :
  • la Fondation Orange (changement de nom en janvier 2007, ex Fondation France Télécom), environ 5 millions d’euros de budget annuel
  • la Fondation d’entreprise L’Occitane en Provence (budget de 3 millions d’euros sur 5 ans)
  • la Fondation Belem (caisses d’épargne, 1,3 million d’euros selon l’Internaute).
La Fondation Belem, qui n’est pas une Fondation d’entreprise, œuvre notamment dans le domaine de la préservation du patrimoine maritime national. Le mécénat des Caisses d'Epargne couvre près des deux tiers du besoin annuel de financement.


Sur Facebook, les Fondations d’entreprise restent finalement moins populaires que les entités, qui leur ont données naissance, sans doute car elles ne sont pas identifiées comme des personnes morales à part. Le mécénat pourrait être perçu comme partie intégrante de la politique de RSE de la firme ou un élément supplémentaire constitutif de la valeur de la marque.

A noter que l’Admical propose des ateliers sur ce type de thème, comme la communication du mécénat / Internet et les réseaux sociaux.

S’il est difficile de créer une communauté significative sur Facebook, en revanche, pratiquement toutes les Fondations d’entreprise sont présentes sur les sites de partage de vidéos comme YouTube ou DailyMotion.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire